Président Dalia Grybauskaitė

La tragédie de la Norvège ne doit pas se reproduire

26/07/2011
Mardi 26 juillet (Vilnius). En hommage aux victimes de la tragédie en Norvège, la Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė a signé le livre des condoléances de l'ambassade de ce pays.

La dirigeante lituanienne a fermement condamné le terrorisme en Norvège et souligné qu'aucun pays, pas même la Lituanie, ne peut permettre aux mouvements extrémistes d'essaimer, menacer et être un danger pour les personnes et la société.

« Ces choses ne doivent pas exister en Europe. C'est un très mauvais signe. L'Europe n'est pas aussi sûre que nous le pensions avant. Le néonazisme er le radicalisme de gauche sont très dangereux et ne peuvent pas être tolérables », a dit la Présidente Dalia Grybauskaitė.

Selon la Présidente, les événements norvégiens ont montré le même problème douloureux qui existait aussi pendant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir commencé à partir du fascisme et du socialisme à penser qu'une nation est meilleure que les autres, cette guerre a abouti à des victimes humaines en masse. Selon la dirigeante lituanienne, cela ne peut pas se reproduire. Il est nécessaire de barrer la route à toute forme d'extrémisme et d'incitation à la haine, renforcer et défendre les valeurs démocratiques, et enseigner la tolérance et le respect de l'être humain et de sa vie .

La chef de l'État a aussi souligné que les services secrets doivent porter une attention à l'extrémisme et particulière à l'incitation à la haine dans le cyberespace.
Le Service de presse du Président

Mise à jour 2011.07.26 09:56

Précédent