Président Dalia Grybauskaitė

Les femmes lituaniennes et finlandaises sont les bâtisseuses actives de leurs pays

29/10/2011
Samedi 29 octobre (Helsinki). La Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė a participé et prononcé un discours lors de la commémoration officielle du centenaire du Conseil national des femmes de Finlande.
 

Selon la Présidente, la Lituanie et la Finlande ont été parmi les premiers pays en Europe, où il y a cent ans les mouvements féministes sont apparus et le droit de vote accordé aux femmes. Aujourd'hui, un siècle après, les droits des femmes et l'égalité des chances sont déjà une norme reconnue universellement.

Selon la dirigeante lituanienne, bien que les progrès en matière de l'égalisation et de mise en œuvre de l'égalité entre les hommes et les femmes dans le monde soient énormes (augmentation de l'emploi des femmes, participation active des femmes à la gouvernance de l'État, aux affaires et dans la vie publique), il existe encore des problèmes d'inégalité et de sécurité. Un salaire inférieur à celui des hommes est versé aux femmes pour un même travail, elles subissent aussi la violence domestique et souffrent de vieux stéréotypes sexuels dominant dans la société.

« Plus les droits de l'homme et des femmes sont solides dans la société, plus il y a de démocratie et de prospérité dans nos pays. Nous, les hommes et les femmes, nous sommes pareillement responsables de l'accélération du processus d'égalité des chances pour tous en dépit de leur sexe, leur nationalité, leur religion, leur éducation ou leur santé », a déclaré la Présidente aux personnes réunies.

Selon la Présidente, il faut du temps même aux changements les plus progressistes. Une loi sur la violence domestique n'a été adoptée que cette année en Lituanie.

Selon la dirigeante lituanienne, les exemples personnels de femmes réussissant et de femmes politiques mondiales et leurs résultats sont la meilleure incitation pour les autres femmes d'aspirer activement à l'éducation et une carrière professionnelle, et de participer à la gouvernance du pays.

Les Présidentes Dalia Grybauskaitė et Tarja Halonen coopèrent sur les questions des droits des femmes et de démocratie au Conseil des femmes leaders du monde. La discussion internationale des femmes leaders du monde « Femmes renforçant la démocratie : exemple des meilleures pratiques » a eu lieu le 30 juin à Vilnius à l'initiative des Présidentes lituanienne et finlandaise. Membre du Conseil des femmes leaders du monde et active défenseur des droits des femmes et de la paix, la Présidente du Libéria Joan Sirleaf Johnson a été nominée cette année pour le Prix Nobel de la paix.

Le Service de presse du Président

Mise à jour 2011.10.29 15:11

Précédent