Président Dalia Grybauskaitė

L’une des actualités de la présidence lituanienne de l’OSCE – la situation en Biélorussie

03/01/2011
Lundi 3 janvier (Vilnius). La Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė a discuté avec le Ministre des Affaires étrangères Audronis Ažubalis, Président en exercice de l'OSCE depuis le 1er janvier 2011, des priorités de la présidence lituanienne de cette organisation et des actualités essentielles.

La dirigeante lituanienne a souligné que la Lituanie, en présidant l'OSCE, s'efforcera de parvenir au progrès dans la résolution des conflits gelés, renforcera la coopération en matière de lutte contre les menaces d'un nouveau genre telles que l'isolation énergétique et les cyber-menaces, et s'efforcera d'ancrer le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, tout en assurant la liberté des médias et des élections démocratiques.

«Notre objectif commun - une OSCE forte, efficace et prête à travailler de manière constructive. La Lituanie déploiera des efforts actifs afin que cette organisation se renforce davantage, afin que la prise des solutions soit efficace et que la coopération, tant à l'intérieur de l'organisation qu'avec des partenaires extérieurs, soit constructive et basée sur des valeurs communes», a dit la Présidente Dalia Grybauskaitė.

Lors de leur entrevue, les discussions ont également porté sur la situation en Biélorussie. La dirigeante lituanienne approuve les conclusions précédentes de l'OSCE dans lesquelles a été constaté que la Biélorussie a besoin de poursuivre sur un long chemin afin que ses engagements pris correspondent aux standards de développement démocratique de l'OSCE.

La Présidente a souligné que les élections en Biélorussie ont entraîné une flambée de violence ayant jeté une ombre sur tout le processus des élections. La dirigeante lituanienne condamne l'usage disproportionné de la force de la part du gouvernement biélorusse contre les manifestants et elle ne justifie non plus les actes de violence de la part des participants à la manifestation ou les provocations éventuelles. La Présidente considère qu'une assistance médicale doit être accordée aux blessés, parmi lesquels se trouve un leader d'opposition, Vladimir Nekliaiev.

L'isolation de la Biélorussie n'a pas apporté des résultats nécessaires. Les actes du gouvernement biélorusse contre les représentants de la société et des médias ayant participé au meeting, les arrestations et la violence physique compliquent la coopération avec le gouvernement biélorusse mais aussi avec la population biélorusse. Je m'adresse au Président de la Commission de l'UE, José Manuel Barroso et au Président du Conseil de l'UE, Herman Van Rompuy, afin de leur demander de simplifier la procédure de délivrance des visas de l'Union européenne aux citoyens biélorusses et de réduire les prix des visas», a dit la Présidente Dalia Grybauskaitė.

Selon la Présidente, si les autorités biélorusses pensent que les résultats des élections sont fiables et qu'il ne faut pas craindre l'opposition, dans ce cas, le gouvernement de ce pays pourrait démontrer sa confiance en soi et libérer toutes les personnes arrêtées.
Le Service de presse du Président

Mise à jour 2011.01.03 13:42

Précédent