Président Dalia Grybauskaitė

Une Moldavie stable – un intérêt pour la Lituanie et pour l’UE

13/07/2011

Mercredi 13 juillet (Kichinev). La Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė a rencontré le Président du Parlement de la Moldavie, Président de la République par intérim, Marian Lupu, et le Premier ministre moldave, Vlad Filat. Les discussions ont porté sur les relations bilatérales, sur la coopération entre la Moldavie et l'UE, sur le progrès de ce pays dans la mise en oeuvre d'importantes réformes intérieures structurelles et sur les possibilités pour résoudre le conflit prolongé en Transnistrie.

La dirigeante lituanienne a souligné qu'un développement européen et démocratique du voisinage oriental et une région pacifique et sûre constituent un intérêt commun pour la Lituanie et pour toute l'Europe.

Selon la Présidente, la République de Moldavie, qui a choisi de poursuivre sur la voie de l'intégration européenne, a commencé à mettre en oeuvre des réformes nécessaires afin d'assurer la prospérité de l'Etat et de son peuple. Cependant, la crise constitutionnelle prolongée, les désaccords intérieurs et le conflit gelé en Transnistrie ralentissent la mise en place de ces réformes.

«L'Europe ouvre ses portes à la Moldavie, toutefois, elle doit l'intégrer par elle-même. Il est très important que la stabilité politique soit garantie, que tous les partis moldaves et le peuple de ce pays soutiennent la direction choisie vers l'intégration européenne et que le rythme de la mise en oeuvre de ces importantes réformes ne soit pas ralenti», a dit la Présidente Dalia Grybauskaitė.

La Chef de l'Etat lituanien a confirmé que la Lituanie apprécie la Moldavie comme un partenaire fiable et que notre pays est prêt à lui apporter son aide. L'objectif de cette visite est de soutenir la Moldavie vers son intégration dans l'Europe et de convaincre ses leaders de supprimer tous les obstacles existants.

La Présidente a noté qu'une réforme du système judiciaire, de la police et des douanes, que la lutte contre la corruption et que l'amélioration du milieu des affaires garantiraient la stabilité dans le pays, offriraient de nouvelles possibilités de coopération économique entre la Lituanie et la Moldavie et inciteraient aux négociations de l'Accord de libre-échange avec l'Union européenne.

La Lituanie a déjà aidé la Moldavie à mettre en place son système douanier de certification des marchandises et à coordonner les standards vétérinaires conformes aux normes européennes. Grâce à ces projets, les possibilités d'exportation des produits laitiers de la Moldavie vers l'UE se sont ouvertes. La Lituanie poursuit son aide pour la mise en place d'un projet de coopération sur la certification des produits d'origine végétale, sur l'agriculture écologique, dans les domaines sanitaires et sur la réorganisation douanière. Les experts lituaniens apportent également leur aide pour réformer le système judiciaire du pays.

Selon la dirigeante lituanienne, le projet de transport de marchandises par la voie ferroviaire à travers la Transnistrie, élaboré par des experts lituaniens, servira au renforcement de la coopération économique. Ce projet sera bénéfique pour les deux Etats et augmentera le transport de marchandises par le train „Viking".

Le Premier ministre moldave a informé la Présidente de la Lituanie qu'il se prépare à effectuer une visite à Vilnius à l'automne de cette année, accompagné d'une délégation d'hommes d'affaires. L'objectif de cette visite est d'inciter à des relations mutuelles entre les communautés d'affaires des deux pays.


La Lituanie qui préside l'OSCE, porte une attention particulière aux conflits prolongés. Selon la Présidente, le conflit en Transnistrie ralentit le développement de la Moldavie et apporte une influence négative à la prospérité de l'Etat et de son peuple. Dans la recherche de solutions à ces problèmes, les deux parties en conflit doivent démontrer leur bonne volonté, un travail constructif et mettre en place des mesures renforçant la confiance, comme restaurer les réseaux téléphoniques et supprimer les douanes intérieures qui constituent des obstacles pour le développement économique.

La Lituanie soutient la Moldavie qui souhaite renouveler, à l'automne prochain, des négociations formelles sur la régulation du conflit en Transnistrie.

Le Service de presse du Président

Mise à jour 2011.07.13 13:35

Précédent