Président Dalia Grybauskaitė

Une nouvelle génération honnête construira une Lituanie plus transparente

11/07/2011

Lundi 11 juillet (Vilnius). La Présidente Dalia Grybauskaitė a participé à l'ouverture de l'école internationale d'été contre la corruption „Transparency International".

Les jeunes leaders des 24 pays se sont réunis à l'école internationale d'été, qui est organisée pour la seconde fois en Lituanie. La mission de cette école est de donner des informations aux jeunes gens sur le phénomène de la corruption, de les inviter à s'engager dans la recherche des mesures efficaces pour lutter contre la corruption, d'entretenir le dialogue international des participants et de maintenir leur coopération.

Selon la Présidente, la protection de l'intérêt de la société civile et des droits fondamentaux de l'homme ainsi que le respect des lois ne sont possibles qu'en luttant contre la corruption.

«Un gouvernement transparent et responsable, et une société exigeante et intolérante à la corruption sont nos objectifs communs. Je me réjouis de la nouvelle génération qui aspire à vivre d'une manière honnête et transparente. La lutte contre la corruption a toujours été et reste l'un des domaines prioritaires de mon travail», a dit la Présidente.

La dirigeante lituanienne a souligné qu'au cours des dernières années, notre pays a fait de grands progrès dans le domaine de la lutte contre la corruption: 5 points sur 10 ont été attribués à la Lituanie, selon l'indice de perception de la corruption, publié par „Transparency International".

La Présidente a confirmé qu'il est nécessaire de trouver des moyens plus modernes afin de lutter contre la corruption et contre la violation des droits de l'homme. De cette façon, nous pourrons confirmé que la Lituanie déploie suffisamment d'efforts pour lutter contre la corruption, et les processus qui se déroulent dans le pays sont transparents et attractifs pour les entreprises et pour la communauté internationale.

La Présidente a demandé de porter une plus grande attention à l'éducation et aux initiatives anti-corruption, à la coopération de la jeunesse et d'autres organisations non gouvernementales avec les institutions gouvernementales et également, d'investir dans les mesures de prévention.

La dirigeante lituanienne a souhaité aux participants à cette école d'été de devenir guides de la transparence, d'acquérir de l'expérience et de proposer de nouvelles idées efficaces pour lutter contre la corruption.

Le Service de presse du Président

Mise à jour 2011.07.11 13:02

Précédent